20180329_125619

Pour Pâques, j’avais décidé de jouer aux boules…Je parle au passé puisque Pâques est passé depuis…euh…bientôt une semaine ? Mais j’ai quand même ces petites boules de brioche à vous montrer. Il y en a de toutes les tailles, qui, assemblées, forment un joli Lapinou ! Ou rigolo, au choix 😉 Je me suis inspirée d’une photo repérée sur Pinterest:

Lapinou Pinterest

Je me suis dit, allez, je tente ! J’ai repris la recette de La Brioche Bretonne, à base de lait ribot. Très très moelleuse ! Cela donne un Lapinou bien dodu et super tendre 😉

Le Lapinou moelleux

Il faut prendre son temps pour façonner le Lapinou. C’est pas la brioche « hop on boule et hop dans le moule » ! Parce que 1) y a pas de moule boules , 2) y a plein plein de boules et 3) il faut toujours s’appliquer quand on joue aux boules 😊 Si le Lapinou cru n’est pas parfait, le Lapinou cuit ne ressemblera à rien…ou presque ! Voyez, moi, je pensais m’être appliquée parce que mon Lapinou cru est plutôt joli…mais c’est sans compter sur la pousse de la boule qui peut dévier toutes les lois physico-mathématico-esthétiques ! Résultat : un Lapinou pas parfait mais très rigolo 😊 et qui déchiiiire! 

Le Lapinou qui déchire

Allez, la partie de boules commence !

Ingrédients : pour un gros lapinou et quelques carottes

-        500 g de farine T45

-        60 g de sucre

-        8 g de sel

-        2 œufs

-        200 g de lait ribot

-        20 g de levure fraîche du boulanger

-        100 g de beurre doux mou

-        2 pépites de chocolat noir

-        1 jaune d’œuf et un peu de lait pour la dorure

Préparation :

Préparez la pâte à brioche la veille. Suivez la recette ICI.

La version accélérée en vidéo:

Pâte à brioche au lait ribot

20180328_154542

Laissez reposer la pâte une nuit au réfrigérateur.

20180328_190307

Le lendemain, dégazez la pâte en lui donnant des coups de poings.

20180329_085220

Placez-la sur le plan de travail fariné et rabattez-la plusieurs fois (faites un rabat, travaillez avec le plat de la main, puis un deuxième rabat, etc..). Formez une boule homogène. C'est le début du jeu. 

20180329_085316

20180329_085356

20180329_085434

 

Divisez la pâte en :

-        1 pâton de 350 g (le futur bidou du Lapinou)

-        1 pâton de 250 g (la future bouille)

-        2 pâtons de 75 g (les futures zoreilles)

-        2 pâtons de 40 g (les futures papattes arrière)

-        2 pâtons de 30 g (les futures papattes avant)

-        2 boulettes de 2 g pour le museau

-        3 boulettes de 1 g pour le petit nez et les longues dents

Boulez les pâtons (le jeu s'emballe). Pour les plus gros, faites les tourner sur le plan de travail, entre les paumes des mains. Pour les plus petits, faites les tourner sur le plan de travail, en les recouvrant de la main.

20180329_090201

 

Les boules sont prêtes. Le jeu continue.

20180329_091634

Préparez une grande plaque à pâtisserie et recouvrez-la de papier sulfurisé. Farinez le plan de travail.

Préparez un petit verre d’eau et un pinceau. Au cours de l’assemblage, l’eau servira à « coller » les différentes parties du corps du lapinou. Il faut le faire à chaque fois, même si je ne le précise pas 😉

Prenez la boule bidou. Aplatissez les bords avec la paume de la main de façon à former un hexagone.

20180329_091939

 

20180329_091926

Posez-la sur la plaque.

Façonnez la bouille en lui donnant vaguement une forme de poire. Je pense quand même que le lapinou aurait été plus joli avec une bouille ronde...

20180329_092020

Placez la bouille contre le bidou, en ayant préalablement mouillé la surface au contact à l’aide d’un pinceau.

20180329_092110

Prenez les boules papattes avant et placez-les entre le bidou et la bouille.

20180329_092253

Façonnez les boules papattes arrière en leur donnant une légère forme allongée. 

20180329_092402

20180329_092407

 

 

Placez-les de part et d’autre du bidou.

20180329_114947

Aplatissez légèrement les boulettes museau et placez-les sur la tête, en les collant bien entre elles (je ne l’ai pas assez fait et les boulettes se sont écartées à la cuisson).

20180329_092718

Façonnez le nez en forme de boulette et placez-le au-dessus du museau.

20180329_092802

Façonnez les dents à l’aide de 2 petites boulettes, en les aplatissant comme une languette.

20180329_093206

Placez-les sous le museau (à bien coller aussi).

20180329_093327

Façonnez les zoreilles. Donnez une forme allongée à chaque boule puis façonnez-la en boudin d’environ 35 cm de long, en le faisant rouler du plat des 2 mains.

20180329_093345

20180329_093400

 

20180329_094219

Torsadez chaque boudin sur lui-même.

20180329_094820

Aplatissez un peu l’extrêmité et placez chaque zoreille de part et d’autre de la tête.

20180329_094903

Enfoncez les pépites de chocolat pour faire les yeux.

20180329_095148

 

En images animées, la génèse du lapinou:

 

20180329_115059

Avec le reste de pâte, j’ai façonné des carottes. 

20180329_100315

 

Voilà, fini de jouer aux bouboules!

Préparez la dorure en mélangeant le jaune d’œuf avec un peu de lait. Badigeonnez toute la surface du lapinou à l’aide d’un pinceau.

20180329_095646

Voilà, lapinou est prêt à pousser 😊 Placez-le dans une pièce à température ambiante (ou dans le four préchauffé à 30°C puis éteint, avec un bol d’eau chaude dans le bas du four). Laissez pousser pendant 1h.

20180329_105733

Vingt minutes avant la fin de la pousse, préchauffez le four à 180°C, chaleur tournante.

Dorez le lapinou une seconde fois.

20180329_110012

Enfournez pour 30 à 35 min. Je vous conseille de placer le lapinou en bas du four, car il est assez volumineux. Je l’avais mis au milieu et il a bruni très vite ! Au bout de 20 min, j’ai placé une feuille d’aluminium par-dessus.

20180329_112745

Une fois cuit, laissez refroidir le lapinou sur une grille.

Alors, on commence par quoi ? Les pattes ?

20180329_185911

20180329_125619

20180329_214126

20180329_214101

20180329_213650