20180508_173835

Dans ma série freizhmania, j’ai voulu faire une Pavlova, car j’en vois fleurir partout en ce moment et c'est un dessert que j'adore 😊 La Pavlova est une gourmandise parfaite en fin de repas, légère, légère (pas en calories, hein, on est d'accord!). De plus, une Pavlova, c’est simple. C’est de la meringue française, de la chantilly et des fruits. Simple, mais impossible à faire entièrement à l’avance. Il faut donc s’organiser pour caler la cuisson de la meringue, et elle peut être longue, le jour J. C’est parfait pour un dessert du soir, mais difficile pour un dessert du dimanche midi…sauf pour les insomniaques ou les prévoyants, en préparant juste la meringue la veille. Elle ne bougera pas si elle est conservée à température ambiante. La base de cette Pavlova  est la fraise, of course, mais j’y ajouté une pointe de rhubarbe. Elles se marient bien, ces deux-là. Je le sais, car j’avais déjà fait une tarte avec ces deux complices, La Rue Barbapapa 😉 Pour en revenir à notre Pavlova, j’ai fait une chantilly vanillée (très peu sucrée, la meringue est déjà là pour l’apport en sucre !) avec un chouïa de mascarpone. Ah j’oubliais, je lui ai donné une forme en I, un peu comme un letter cake, avec 2 étages de meringues. Et voilà, emballée, pesée, expédiée et appréciée 😊

Ingrédients :

Pour la meringue française : la quantité est large (vous pouvez partir sur une base de 100 g de blancs d’œufs ou faire des petites meringues à côté)

-        150 g de blancs d’œufs

-        150 g de sucre en poudre extra-fin

-        150 g de sucre glace

-        20 g de chocolat blanc pour chablonner la meringue cuite

Pour la compote de rhubarbe :

-        280 g de rhubarbe (environ 3 pieds)

-        10 g de sucre (ou plus selon l’acidité)

-        15 g de sucre en poudre

-        5 g de pectine (Vitpris pour moi)

Pour la rhubarbe poêlée :

-        Une dizaine de tronçons de rhubarbe

-        Du sucre en poudre

Pour la crème chantilly vanille : il en restera un peu

-        250 g de crème entière liquide à 30% MG

-        40 g de mascarpone

-        ½ cuillère à café de vanille en poudre

-        1 cuillère à soupe rase de sucre glace

Pour la garniture :

-        300 g de fraises

Préparation :

La meringue française.

20180508_103909

Préchauffez le four à 100°C.

Dans le bol du robot, fouettez les blancs d’œufs en augmentant progressivement la vitesse. Lorsqu’ils commencent à être mousseux et blancs, versez le sucre en 3 fois, tout en continuant à fouetter.

20180508_104338

20180508_104421

La meringue doit être ferme, au bec d’oiseau.

20180508_105139

20180508_105031

Tamisez le sucre glace au-dessus de la meringue. Incorporez-le délicatement à l’aide d’une maryse.

20180508_105614

20180508_105740

 

 

 

 

 

Garnissez de meringue une poche à douille munie d’une douille ronde et lisse (8-10mm).

Préparez une feuille de papier sulfurisé. Tracez 2 rectangles de 30 cm de long sur 10 de large. Retournez la feuille sur une plaque à pâtisserie et collez-la aux angles avec un peu de meringue.

20180508_111543

Prenez un moule à popcakes (ou un moule à demi-sphères de 3 cm de diamètre) et huilez légèrement à l’aide d’un papier absorbant l’extérieur des demi-sphères.

Pour les bases de la pavlova, pochez la meringue en traçant les contours de chaque rectangle.

20180508_112202

Puis pochez l’intérieur en diagonale.

20180508_112502

J’ai préféré faire ainsi à l’intérieur au cas où la meringue se déchirerait après cuisson…si les lignes étaient horizontales, la meringue aurait pu casser tout du long…ce n’est qu’une hypothèse, mais bon, on ne sait jamais…

Pour la déco, pochez des boules de meringue sur les petits dômes, sans tourner la poche. En fait, il faut faire tomber la meringue sans bouger (vous voyez ?).

20180508_140152

Pochez également quelques meringues individuelles avec le reste de la préparation.

20180508_112629

Enfournez dans le bas du four (sinon les meringues vont trop colorer) pendant 1h pour les petites meringues et les dômes, et pendant 1h45 à 2h pour les socles de la pavlova. Les meringues sont cuites lorsqu’elles se décollent facilement du papier sulfurisé.

Déposez-les sur une grille pour les faire refroidir.

20180508_152450

La compote de rhubarbe.

Lavez et épluchez la rhubarbe (enlevez les filaments à l’aide d’un couteau).

20180508_114000

Coupez des tronçons de 2 cm. Réservez-en une douzaine pour les poêler.

20180508_114706

Versez le reste des tronçons dans une casserole, ajoutez les 10 g de sucre et laissez compoter à couvert pendant une quinzaine de minutes. Rajoutez éventuellement un peu d’eau en cours de cuisson.

20180508_115649

20180508_120916

 

Mixez la compote au mixer plongeant.

20180508_121655

Mélangez dans un petit bol le reste de sucre (les 15 g) et la pectine. Portez la compote à ébullition. Versez le mélange sucre/pectine en pluie et mélangez.

20180508_121714

Maintenir une petite ébullition pendant 5 minutes, en mélangeant. A ce stade, goûtez la compote et si elle est un peu trop acide, rajoutez du sucre. Versez la compote dans un saladier et laissez-la refroidir.

20180508_122214

La rhubarbe poêlée.

Préparez la rhubarbe poêlée pendant que la compote cuit.

Faites chauffer une poêle. Ajoutez les morceaux de rhubarbe (que vous aviez précieusement mis de côté à l’étape précédente) et saupoudrez-les de sucre en poudre.

20180508_114822

Quand le sucre a fondu, retournez chaque morceau et faites cuire 1 minute.

20180508_115037

Attention, ça va vite, il faut que les morceaux soient tendres mais pas en compote 😉 Déposez les morceaux sur une assiette.

La chantilly vanille.

Versez la crème liquide et le mascarpone dans le bol du robot et réservez le tout, ainsi que le fouet, au réfrigérateur pendant 30 minutes minimum. Pensez-y au moment de faire la compote, cela vous fera gagner du temps.

Lorsque la crème est bien froide, commencez à la fouetter en augmentant progrssivement la vitesse, jusqu’à ce que la crème soit ferme.

20180508_154829

Ajoutez alors la vanille en poudre et tamisez le sucre glace directement au-dessus de la chantilly.

20180508_154941

Continuez à fouetter jusqu’à ce que la vanille et le sucre glace soient bien incorporés.

20180508_155014

Garnissez de chantilly une poche à douille munie d’une douille ronde et lisse (8-10 mm).

Ne préparez pas la crème chantilly trop à l’avance, mais juste au moment du montage, lorsque la meringue est bien froide.

La garniture.

Lavez et équeuttez les fraises. Coupez-les en 2 ou en 4 selon leur taille. Gardez-en quelques unes entières.

20180508_155032

Le montage.

Placez un rectangle de meringue directement sur le plat de service. Faites fondre le chocolat au micro-ondes et étalez-en une fine couche sur les rectangles de meringue, à l’aide d’un pinceau. Laissez le chocolat cristalliser au frais.

20180508_153334

Déposez une fine couche de compote de rhubarbe au centre du rectangle.

20180508_155954

Déposez de la chantilly par-dessus, en commençant par l'extérieur.

20180508_160157

20180508_160254

Disposez des morceaux de fraises.

20180508_160904

Pochez un peu de chantilly sur les fraises.

20180508_160949

Déposez le second rectangle de meringue (photo zappée, mais vous avez pigé le truc, hein?)

Garnissez de compote l’intérieur de 6 dômes de meringues (vous pouvez en mettre davantage si vous voulez).

20180508_161139

Disposez les dômes sur le rectangle. J’en ai mis aux quatre angles et au milieu, mais finalement ce n’est pas équitable quand on découpe les parts. Je vous conseille plutôt de les disposer en quinconce. Cela pourra délimiter les parts de chacun. Bref, j’aurais dû y réfléchir avant 😉

Pochez de la chantilly sur toute la surface.

20180508_161450

Disposez les quartiers de fraises et les morceaux de rhubarbe. Photo zappée itou!

Voilà, c'est fini, comme dirait Jean-Louis (Aubert...je précise pour les moins de 40 ans).

Réservez au réfrigérateur.

Saupoudrez de sucre glace au moment de servir (ou pas, d’ailleurs, c’est comme vous voulez).

Savourez !

20180508_173835

20180508_175915

20180508_172757

20180508_213414

20180508_213213 (2)

 Et si vous avez des restes, faites des verrines!

20180510_134133