Sister Act 2

Le dessert de ce dimanche est trop chou ! Je vous l’accorde, c’est le jeu de mot ultra-facile 😊 Deux choux par personne, un petit, un gros, le petit perché sur le gros…ça vous rappelle quelque chose ? Une religieuse, peut-être ? C’est ça ! Elles n’ont de religieuses que le nom, vous ne trouvez pas ?… Cela m’a rappelé le film Sister Act avec Woopie Goldberg dans les années 90. C’était une fausse religieuse, elle-aussi 😊 Mes religieuses ressemblent plutôt à des bonnes dames, toutes semblables, toutes Sisters 😉 Le bidon de ces dames est garni de crème pâtissière au chocolat noir, parfumée à la tonka,qui, je trouve, atténue l’amertume du chocolat noir. La tête, bien pleine, de crème namelaka vanillée est surmontée d’un bonnet tricoté en craquelin cacao 😊 Le bidon a également sa gaine en craquelin 😊 Une petite écharpe, et voilà les Sisters habillées pour l’hiver !

Avec les quantités données plus bas, vous pourrez faire 9 ou 10 religieuses. J’en ai fait moins, car nous n’étions pas si nombreux à table. J’ai fait le reste de pâte à choux en chouquettes. Le restant de crème namelaka et de crème pâtissière a servi pour une tarte aux poires (objet d’un prochain article !).

Voilà, vous savez tout, ou presque…la recette arrive.

Ingrédients : pour 9 ou 10 religieuses

Pour la pâte à choux :

-        250 g d’eau

-        100 g de beurre doux

-        5 g de sel

-        150 g de farine T55

-        250 g d’œufs entiers

Pour le craquelin cacao :

-        85 g de farine T55

-        15 g de cacao en poudre non sucré

-        100 g de vergeoise blonde (ou de cassonnade)

-        80 g de beurre demi-sel

Pour la crème namelaka vanille : (à faire la veille)

-        2 g de gélatine 200 blooms (1 feuille)

-        100 g de lait entier

-        ½ cuillère à café de vanille en poudre

-        5 g de sirop de glucose

-        170 g de chocolat blanc de couverture (Ivoire de Valrhona pour moi)

-        200 g de crème liquide entière 35% MG (si possible, sinon 30%)

Pour la crème pâtissière au chocolat et tonka:

-        500 g de lait

-        ½ fève tonka

-        100 g de sucre en poudre

-        100 g d’œufs entiers

-        80 g de Maïzena

-        100 g de chocolat noir de couverture (Guanaja à 70% de Valrhona pour moi)

Préparation.

La crème namelaka vanille.

Il faut prévoir de la faire la veille et de la laisser reposer une nuit au réfrigérateur. Le procédé pas-à-pas est décrit ICI.

Après une nuit au réfrigérateur, elle sera ainsi :

20181007_104325

La crème pâtissière.

Il faut prévoir de la faire en premier, voire la veille également, car elle doit être bien froide. Le refroidissement peut prendre facilement 1h30 à 2h…

Versez le lait et la ½ fève tonka dans une casserole et portez à ébullition. Filmez la casserole et laissez infuser 15-20 minutes.

20181006_120107

20181006_120253

Enlevez la fève tonka et portez le lait à nouveau à ébullition. Pendant ce temps, fouettez les œufs et le sucre, sans faire blanchir.

20181006_144838

Tamisez la Maïzena au-dessus du saladier et mélangez vivement jusqu’à ce que le mélange soit homogène et lisse.

20181006_144919

20181006_145004

Lorsque le lait est bien chaud, versez-en environ 1/3 sur les jaunes tout en mélangeant avec le fouet.

 

20181006_145058

Reversez le tout dans la casserole et faites cuire à feu doux sans cesser de mélanger au fouet.

20181006_145114

La crème va épaissir. Stoppez la cuisson environ 1 minute après la première ébullition.

20181006_145505

Versez alors le chocolat dans la casserole et mélangez bien.

20181006_145544

20181006_145658

Versez la crème pâtissière dans un plat et filmez au contact.

20181006_145823

Pour un refroidissement rapide, placez ce plat dans un autre plus grand contenant de l’eau glacée. Lorsque la crème est tiède, vous pouvez la placer au réfrigérateur en attendant son utilisation.

Le craquelin.

Dans le bol du robot, versez le beurre coupé en dés, la vergeoise (ou la cassonnade), la farine et le cacao. Mélangez à l’aide de la feuille jusqu’à la formation d’une pâte.

20181006_105402

20181006_110317

Ramassez la pâte et étalez-la en deux feuilles de papier sulfurisé, jusqu’à une épaisseur de 2-3 mm (pas plus).

20181006_110438

20181006_110453

 

20181006_111007

20181006_111017

 

Conservez le craquelin, entre les deux feuilles, bien à plat au réfrigérateur pour qu’il durcisse.

La pâte à choux.

Tout est détaillé ICI pour la réalisation de la pâte à choux. La seule différence est qu’il n’y a que de l’eau et pas de sucre dans cette recette de Sister. Les choux seront un peu plus secs avec l’eau et s’humidifieront avec la garniture.

Une fois la pâte faite, garnissez-en une poche à douille munie d’une douille ronde de 10 mm.

Préchauffez le four à 180°C, en chaleur statique.

Préparez une feuille de papier sulfurisé et tracez des cercles de 3 cm (pour la tête) et de 5 cm (pour le bidon). Retournez la feuille sur une plaque à pâtisserie et collez-la aux quatre coins avec un peu de pâte.

Détaillez des cercles de 3 cm et de 5 cm à l’aide de deux emporte-pièces dans le craquelin bien froid.

20181006_181400

Pochez les choux à la verticale, à 1 cm environ de la feuille, sans soulever la poche. Dorez les choux en les badigeonnant d’œuf battu, à l'aide d'un pinceau.

20181006_181318

Placez un disque de craquelin de 3 cm sur chaque chou de 3 cm et un disque de 5 cm sur chaque chou de 5 cm.

20181006_181459

Enfournez à 180°C pendant 20 à 25 min pour les petits choux et pendant 30 à 35 min pour les gros choux. J’ai un petit peu oublié les gros choux, le craquelin a eu très chaud ☹

20181006_192447

Une fois cuits, les choux doivent être bien dorés, durs et très secs au toucher.

Laissez-les refroidir sur une grille.

Garnissage.

Garnissez de crème namelaka une poche à douille munie d’une petite douille crantée. Laissez revenir à température ambiante, sinon la crème sera un peu dure à pocher.

Versez la crème pâtissière bien froide dans un saladier et fouettez-la au fouet à main pour la détendre.

20181007_103647

20181007_103728

Garnissez-en une poche à douille munie d’une douille ronde de 10 mm.

20181007_103610

Faites un trou dans le fond de chaque chou (bien refroidis), à l’aide d’un couteau pointu.

20181007_103453

 

Prêt à fourrer ?

Garnissez chaque gros chou de crème pâtissière jusqu’à ce que la crème déborde. 

20181007_104150

Raclez l’excédent avec le dos d’un couteau.

20181007_104633

Réservez à l’envers sur une grille.

Garnissez chaque petit chou de crème namelaka jusqu’à ce que la crème déborde. 

 

20181007_104704

Ne faites pas comme moi, ne raclez pas 😉 L’excédent de crème servira à caler la tête sur le bidon de la Sister. J’ai dû pocher un peu de crème par la suite.

20181007_104959

Placez un petit chou sur un gros chou.

20181007_105022

Finissez en pochant la crème namelaka à la base des petits choux, façon col roulé ou collier à pointe, selon l’humeur ou la météo 😊

20181007_110117

Réservez au frais jusqu’à la dégustation !

Sister Act 1

Sister Act 3

 

Sister Act 2

Sister Act 5

Sister Act 4