20170903_190354

Oh là là, on est déjà en septembre ! LE mois des anniversaires, celui de ma fille, celui de ma mère et le mien ! 3 à la suite, presque comme dans Questions pour un Champion. 4, 5, 6, nous irons cueillir des cerises... pas de bol, on n'est pas en juin...et bien, nous irons cueillir du praliné...pour le 4. Et oui, fifille veut un gâteau tout praliné pour son anniv'. Soit.

Allez, je m'y prends un peu à l'avance, j'ai déjà fait la pâte de praliné (maligne, Maman, non?).

Il suffit de trouver ce que je pourrais faire avec.

Je suis bien tentée de faire un Opéra ... tout praliné. Ce n'est plus un Opéra, d'accord, c'est un Pralin'Opéra ;)

Je reprends les bases de l'Opéra, selon la recette de Christophe Felder : un biscuit Joconde (au pralin), une ganache au chocolat (praliné), une crème au beurre « légère » (au praliné) et un glaçage au chocolat (praliné). Le tout dans un cercle à entremets rond (et pas rectangle). Je rajoute quelques éléments de déco, noisettes et amandes caramélisées et petits cœurs en chocolat praliné.

Côté organisation, la pâte de praliné peut être réalisée quelques jours avant, la ganache la veille, et éventuellement le biscuit (bien emballé dans du film alimentaire) la veille aussi. Le jour J, il ne reste à faire que la crème au beurre, le glaçage et la déco.

Esthétiquement parlant, j'ai été déçue du démoulage parce que la ganache est restée souple malgré la prise au froid. Je pense que c'est dû à la texture du chocolat pralinoise. Le résultat n'était pas net du coup. J'ai dû lisser avec une spatule. Les couches ne sont pas très régulières non plus. Et le glaçage est un peu trop épais (je vous conseille de ne pas couler la totalité du glaçage, juste de quoi couvrir la surface de l'entremets).

En revanche, gustativement parlant, les goûts sont au top, si on aime le praliné ! Et la crème au beurre ! Elle a beau être légère (en texture, hein, pas en calories!), elle reste une crème au beurre. On aime ou on n'aime pas ;) Et la ganache, même si elle se tient mal, est très onctueuse ! Cet entremets change de ceux que je fais habituellement, plutôt légers et peu sucrés, mais il a plu, c'est l'essentiel!

La recette est en dessous, si le cœur vous en dit;)

Ingrédients : pour un cercle à entremets de 20 cm de diamètre

Pour le pralin et la pâte de praliné :

  • 125 g de noisettes

  • 125 g d'amandes émondées

  • 250 g de sucre en poudre

Pour la ganache au praliné :

  • 330 g de chocolat pralinoise (Poulain)

  • 120 ml de lait

  • 40 ml de crème liquide entière

  • 20 g de beurre à température ambiante

Pour le biscuit Joconde au pralin : 

  • 165 g d'oeufs (3 gros œufs)

  • 60 g de jaunes d'oeufs (3 jaunes)

  • 45 g de poudre d'amandes

  • 45 g de poudre de noisette

  • 60 g de pralin

  • 130 g de sucre en poudre

  • 90 g de blancs d'oeufs (3 blancs environ)

  • 75 g de sucre en poudre

  • 75 g de farine

 Pour le sirop d'imbibage :

  • 40 g de sucre en poudre

  • 40 g d'eau

  • 1 cuillère à café d'arôme vanille liquide

 Pour la meringue italienne :

  • 32 g d'eau

  • 80 g de sucre en poudre

  • 56 g de blancs d'oeufs

  • 20 g de sucre en poudre

Pour la crème au beurre : (il va en rester 250 g, vous pourrez la congeler)

  • 4 jaunes d'oeufs

  • 192 g de sucre en poudre

  • 80 ml d'eau

  • 290 g de beurre mou très mou (sortez le plusieurs heures avant de commencer)(demi-sel pour moi)

Pour la crème au beurre légère au praliné :

  • la meringue italienne ci-dessus

  • la crème au beurre ci-dessus

  • 150 g de pâte de praliné

Pour le glaçage au chocolat praliné :

  • 200 g de chocolat pralinoise

  • 25 g de beurre de cacao

  • 25 g d'huile neutre

Pour la décoration :

  • petits décors en chocolat praliné

  • noisettes et amandes caramélisées (60 g de sucre/caramel à sec)

  • une 1/2 cuillère à café de pralin

 

Préparation :

Le pralin et la pâte de praliné peuvent être préparés plusieurs jours à l'avance ou la veille.

Pour cela, regardez la recette de la Pâte de Praliné ici.

Pour le pralin, il faut juste mixer en poudre les fruits secs caramélisés (bien avant d'atteindre la consistance d'une pâte). Réservez 70 g de pralin dans une boîte hermétique au réfrigérateur.

Pralin

Mixer le reste en pâte de praliné et conservez-la dans un pot au réfrigérateur.

La ganache au chocolat praliné doit être préparée la veille pour qu'elle ait bien le temps de se raffermir.

Coupez le chocolat en petits morceaux et placez-les dans un saladier.

20170901_203128

Dans une casserole, faites chauffer le lait et la crème jusqu'à ébullition.

Versez-les en 3 fois sur le chocolat, en mélangeant entre chaque ajout. La ganache doit être lisse et brillante. 

20170901_203842

20170901_203939

20170901_204013

Ajoutez le beurre coupé en petits morceaux. Mélangez. Filmez au contact, laissez refroidir puis conservez-la au réfrigérateur.

20170901_204110

20170902_080520

Le jour J, préparez le biscuit, le sirop et la crème au beurre légère.

Préchauffez le four à 200°C, en chaleur tournante.

Dans le bol du robot muni du fouet, versez les œufs, les jaunes d'oeufs, la poudre d'amandes, la poudre de noisette, le pralin et les 130 g de sucre. Fouettez à grande vitesse pendant 15 min. Versez la pâte dans un saladier.

 

20170902_143734

20170902_145258

Lavez le bol et le fouet.

Versez les blancs d'oeufs dans le bol. Fouettez-les jusqu'à ce qu'ils soient mousseux. Ajoutez alors progressivement les 75 g de sucre en poudre tout en continuant à fouetter jusqu'à obtenir des blancs en neige ferme.

20170902_150144

Incorporez les blancs à la pâte précédente, en mélangeant délicatement à l'aide d'une maryse, en soulevant la masse de bas en haut d'une main et en faisant tourner le saladier de l'autre main.

20170902_150220

20170902_150539

Tamisez la farine au-dessus du saladier et incorporez-la de la même manière.

20170902_150625

 

20170902_150801

Versez la pâte sur une plaque à pâtisserie, elle-même recouverte d'une feuille de papier sulfurisé.

Etalez-la à l'aide d'une spatule coudée, sur une longueur supérieure à 40 cm et une largeur supérieure à 20 cm (de façon à pouvoir découper les biscuits par la suite).

20170902_151251

Enfournez pour 10 à 12 min. Le biscuit doit être bien doré mais encore souple.

20170902_152853

Laissez-le refroidir complètement.

Deuxième passage au poste « vaisselle », pour nettoyer le bol et le fouet (je me demande si je ne vais pas commander un second robot au Papa Noël ! Steuplè, Papa Noël!).

Et on peut s'attaquer à la meringue italienne.

Dans une casserole, faites chauffer l'eau et les 80 g de sucre en poudre. Portez à ébullition jusqu'à 118°C. Mais dès que le sirop atteint 112°C, commencez à fouetter les blancs en les serrant avec les 20 g de sucre en poudre, à vitesse maxi. Lorsque le sirop atteint les 118°C, versez-le en filet sur les blancs en continuant à fouetter à vitesse moyenne. Maintenir cette vitesse jusqu'à ce que la meringue ait totalement refroidi. Réservez-la dans un saladier.

20170902_172934

20170902_174309

Troisième passage au poste « vaisselle » (steuplè, Papa Noël, un second robot ! Même un tout petit ! Steuplèèè) pour pouvoir préparer la crème au beurre.

Dans une casserole, faites chauffer le sucre et l'eau et portez à ébullition jusqu'à 118°C.

20170902_181725

Dans le bol du robot tout propre, versez les jaunes d'oeufs et fouettez-les à vitesse moyenne.

20170902_180728

Quand le sirop atteint 118°C, versez-le en filet sur les jaunes en fouettant à grande vitesse. C'est le principe de la pâte à bombe. Continuez à fouetter jusqu'à ce que les jaunes blanchissent et fassent le ruban.

20170902_182456

Réservez les dans un saladier.

Et vous savez quoi ? Quatrième passage au poste « vaisselle »... (Papa Noël, je veux bien négocier un deuxième bol, à défaut d'un second robot, même rikiki ! Steuplèèèè!).

Versez le beurre tout mou dans le bol tout propre. Fouettez-le jusqu'à ce qu'il soit bien crémeux.

20170902_183212

20170902_183348

Versez alors la pâte à bombe sur le beurre et fouettez à vitesse lente, pendant quelques minutes, de façon à obtenir une texture légère et aérée.

20170902_183513

20170902_183824

Ajoutez la meringue froide et fouettez à vitesse lente.

20170902_184156

Ajoutez la pâte de praliné et fouettez toujours à vitesse lente. La crème est ainsi aérée et mousseuse.

20170902_181124

20170902_184244

20170902_184532

Légère quoi !

Garnissez une poche à douille munie d'une douille lisse de 10 mm de cette crème au beurre légère.

Garnissez une autre poche à douille munie d'une douille lisse de 6 mm de ganache au chocolat praliné, qui attendait sagement au réfrigérateur.

Et...et... négociez la vaisselle avec vos enfants et/ou votre conjoint et/ou votre voisin pourquoi pas.

 

Je résume : on a le biscuit froid, la ganache, la crème au beurre. On peut passer à la suite.

Préparez le sirop d'imbibage. Dans une casserole, portez à ébullition l'eau, le sucre et la vanille. Laissez tiédir.

Préparez les biscuits. Servez-vous du cercle à entremets pour découper 2 disques de 20 cm de diamètre.

20170902_184936

Chemisez l'intérieur du cercle de rhodoïd et posez-le sur le plat de service.

Placez le premier disque de biscuit dans le cercle. Imbibez-le de sirop à l'aide d'un pinceau.

20170902_190252

Pochez une couche de ganache. Lissez à l'aide d'une petite spatule (et là, je m'aperçois que j'ai oublié de prendre des photos!).

Pochez une couche de crème au beurre. Lissez à l'aide d'une petite spatule.

20170902_191521

20170902_191637

Placez le second biscuit sur la crème au beurre. Imbibez-le de sirop.

Et rebelote... une couche de ganache/lissage/ une couche de crème au beurre/lissage/stop .

Laissez prendre l'entremets au réfrigérateur au minimum pendant 1 h.

Préparez le glaçage au chocolat praliné.

Coupez le chocolat en petits morceaux. Faites le fondre au bain-marie avec le beurre de cacao et l'huile, sans dépasser la température de 40°C. Mélangez sans cesse avec une spatule. Versez le glaçage dans un récipient haut. Laissez-le refroidir à 35°C.

20170903_110459

 

20170903_111613

Lorsque le glaçage est à bonne température, coulez-le sur l'entremets bien froid.

20170903_113458

Laissez prendre au réfrigérateur jusqu'à la dégustation.

Préparez la décoration. 

Avant toute chose, prévoyez un support en polystyrène pour pouvoir planter les fruits secs caramélisés (tête en bas). J'ai posé un rectangle de polystyrène sur 2 bouteilles en plastique.

Piquez chaque fruit d'un cure-dent (les amandes sont plus dures, allez-y doucement).

20170903_121606

Préparez un caramel à sec avec 60 g de sucre en poudre. Laissez le caramel épaissir un peu (tout en évitant qu'il ne cuise trop) et, hors du feu, plongez un fruit dans le caramel. Plantez-le tête en bas dans le polystyrène. Recommencez pour chaque fruit. Si entre temps le caramel se fige, faites le chauffer à nouveau.

20170903_132015

 

20170903_132058

 

Ces fruits secs caramélisés sont à déposer au dernier moment sur l'entremets.

Pour les petits décors en chocolat, j'ai tempéré du chocolat pralinoise (comme un chocolat au lait) et garni des petites empreintes en forme de coeur. Laissez cristalliser au réfrigérateur pendant 1h30 minimum.

Démoulez l'entremets.

Décorez !

Servez !

Et chantez Happy Birthday to you Enora (si votre fille s'appelle Enora et que c'est son anniversaire ! Sinon, dégustez tout simplement!)

 

20170903_201209

 

20170903_190254

20170903_190443

20170903_201307

20170903_201452

20170903_201415